David Aucagne : “MARRE QU’ON PARLE DE L’AVENIR, LA PRIORITÉ C’EST LE BIARRITZ OLYMPIQUE”

11/01/2018
Rémy Rugiero

Le staff de l’ASBH focalisé sur la réception du Biarritz Olympique, ce soir à 20h45 au Stade de la Méditerranée

 

⇒ Après la victoire à Aimé-Giral, comment abordez-vous la réception de Biarritz ?

Avec beaucoup d’attention, car nous avons eu souvent des difficultés à enchaîner les performances après un grand match. Ce fut un grand résultat, gagner à Perpignan était quelque chose d’extraordinaire. Maintenant, nous attendons du groupe à fournir le même effort, la même capacité dans la continuité. Aucun relâchement ne sera toléré face à Biarritz, si l’on souhaite poursuivre ainsi.

A lire aussi : 38 ans après, Béziers s’est imposé à Aimé Giral

⇒ Cette saison, Béziers a souvent montré des arguments face aux grosses cylindrées. Comment maintenir ce niveau d’exigence ?

J’espère que l’équipe a conscience du challenge et des efforts qu’elle va devoir fournir pour battre les Biarrots ce soir. Il faut éviter de se projeter sur la suite et nous préparer les matchs les uns après les autres. Cette rencontre est importante dans l’optique que nous prenions de la confiance. C’est mérité par rapport au travail qui est effectué en semaine, ainsi que l’énergie déployée pour mettre en place notre jeu à l’entraînement. C’est ainsi que nous maintiendrons un certain niveau de jeu.

“AIDER SON PARTENAIRE, C’EST CE QUI M’INTÉRESSE DANS CE SPORT”

⇒ Vous évoquiez l’intérêt d’être collectivement ensemble pour exister. C’est un sentiment que vous aviez dû partager au coup de sifflet final vendredi dernier ?

La principale satisfaction réside dans le combat que nous avons mené, tout le monde a été présent dans l’agressivité, sur l’envie d’avancer dans tous les domaines. Aider son partenaire, c’est ce qui m’intéresse dans ce sport et j’ai trouvé toutes ces particularités face à l’USAP. Pour tout cela, ce fut un moment de communion effectivement pour faire les choses ensemble et signer un grand résultat.

A lire aussi : L’ASBH s’adjuge le derby sur la sirène

⇒ Biarritz est une formation réputée, un effectif proche des standards Top14 ?

Les Basques possèdent un excellent groupe. Par leur classement et la qualité des joueurs qui la composent, ils visent naturellement la qualification. Les avants sont massifs, très denses à l’impact. Ils ont une capacité de jeu à tous les niveaux très intéressante. Les différentes charnières alternent parfaitement. D’ailleurs ce n’est pas surprenant si leurs meilleurs éléments sont convoités par l’élite (Hamdaoui et Arrate au Stade Français, Placines au Stade Toulousain). Dans la récupération et les turn-over, ils sont redoutables.

“INUTILE DE SE FOCALISER SUR LE CLASSEMENT, CERTAINS DISCOURS SONT AGAÇANTS”

⇒ Qu’attendez-vous en terme de contenu de vos joueurs ce soir ?

On va essayer de jouer notre jeu et respecter le cadre défini. Contre Perpignan, c’était particulièrement défensif même si nous avons tenu le ballon les 20 dernières minutes, mais dans la souffrance parfois nous n’avons jamais lâché. Nous attendons ce soir une capacité de conservation accrue, en évitant de relancer les biarrots très bien équipés dans toutes les lignes. Le dernier match face à Grenoble à la maison a démontré que nous pouvions efficacement déplacer le ballon.

⇒ Au classement, un succès face au BO ce soir à la Méditerranée peut ouvrir des perspectives alléchantes ?

Je ne souhaite pas y penser, car ici on a tendance à déjà penser à la saison prochaine et envisager des scénarios que nous ne maîtrisons pas. J’en ai marre d’entendre certains discours à ce sujet, commençons par bien préparer cette rencontre. Selon le résultat tout peut se décanter comme le contraire. C’est inutile d’épiloguer sur la suite, le staff appréhende les événements à la suite et se focalise uniquement sur la réception du Biarritz Olympique.

Propos recueillis par Rémy RUGIERO

 

 

 

Commentaires Facebook