Rugbiterre, c’était chouette…

« Sem al Sosten ! » Traduire : nous sommes au soutien. Depuis 11 ans, Rugbiterre n’a cessé de soutenir l’ASBH. Notre histoire s’est forgée dans la difficulté : d’abord avec une descente en Fédérale 1, puis lors des deux saisons dans le monde amateur. Dans ces moments, nous avons su fédérer le peuple Rouge et Bleu pour pousser derrière son équipe, avec un bouclier comme apogée. Et depuis, malgré des années en dents de scie, jamais nous n’avons lâché. 

Nous avons toujours agi dans l’intérêt supérieur du club. Par l’organisation d’animations, ces tifos géants qui font la réputation de notre stade, de déplacements partout en France, en bus, en minibus, de Narbonne à Vannes, de Bayonne à Grenoble. Mais aussi en se mobilisant sur le plan sportif : lorsque nous avons alerté sur l’action d’un entraîneur, ou encore pour demander la prolongation de Francisco Fernandes ou le retour de Bakary Méïté. 

Nous avons toujours agi dans l’intérêt supérieur du club. Malgré les nombreux tumultes de ces dernières années, les problèmes financiers, la sanction de la DNACG, les promesses non tenues (2021 arrive à grand pas, quid du projet ?), le déclin sportif… nous n’avons jamais rien dit, jamais communiqué. Même pas lorsque nous avons été relégués sportivement en 2012. Nous n’avons toujours fait que relayer les dires de la presse, tout en continuant notre action : soutenir les joueurs de l’ASBH. 

Mais aujourd’hui, trop, c’est trop. Ce matin, un mail émanant de la direction nous est parvenu pour nous signifier que “des poursuites seront faites concernant les ‘attaques personnelles’ dont sont victimes les dirigeants et les salariés de l’AS Béziers Hérault. Ces mêmes poursuites seront dirigées vers les personnes qui auront rédigé ces publications et contre le ou les modérateurs de ces réseaux sociaux”, à savoir la page Facebook Rugbiterre – Supporters ASBH. Notre page Facebook. 

Aujourd’hui, le club nous menace de nous attaquer en justice. Le club n’hésitera pas à envoyer son association de supporters sur le terrain judiciaire, à défaut de l’amener sur un terrain de rugby. 

Car depuis 11 ans, nous avons grandi avec les supporters. Pour les supporters. 700 supporters sont aujourd’hui adhérents de Rugbiterre. Nous nous plaçons dans le top 3 des associations les plus importantes de France, Top 14 et ProD2 comprises ! Grâce à quoi ? A qui ? Des bénévoles qui se sont donnés corps et âmes, en semaine, sur leur temps libre, le week-end, sans compter les heures, prenant même des congés pour préparer des drapeaux, des tifos, des banderoles, des déplacements, des repas, des assemblées générales… Donnant de leur temps, de leur argent. Sans jamais rien attendre en retour. Si ce n’est, un jour, avoir droit à un « Rugbiterre de merde ». 

Aujourd’hui, soyons clairs, ce sont les dirigeants qui nous disent « Merde ». Ces mêmes dirigeants qui ne nous ont portés aucune considération durant cette décennie de soutien, qui nous réduisent un pauvre avantage pour les abonnés-adhérents à une place par saison contre deux auparavant, qui n’ont pas daigné venir à notre assemblée-anniversaire des 10 ans l’été dernier, alors même qu’ils paradaient l’été suivant la qualification en barrage, qui n’ont jamais prononcé notre nom publiquement, se rangeant derrière un vulgaire « les supporters ». A croire que nous étions invisible pour eux ? 

Nous allons le devenir. A compter de ce jour, le Bureau de Rugbiterre a décidé de mettre l’association en sommeil. Ce choix est rude pour nous après tant d’années d’investissement et très difficile à vous annoncer, tant vous, les adhérents, nous avez soutenus durant toutes ces années. Aujourd’hui, si nous prenons ce choix radical, c’est dans l’intérêt supérieur du club. 

Puisque nous sommes nuisibles aux yeux des dirigeants, au point qu’une plainte puisse être déposée à notre encontre, nous cessons toute activité. Cette décision sera effective jusqu’au départ de l’équipe dirigeante actuelle.

Cette équipe dirigeante qui nous vante le « donnant-donnant » mais qui ne l’a jamais appliqué. Si Rugbiterre en est à ce stade aujourd’hui, c’est grâce à une gestion rigoureuse de 11 ans qui lui a permise de toujours être indépendante financièrement, en dépensant chaque centime au bénéficie du supporter, pour lui offrir des produits à bas coûts, des déplacements pas chers ou encore des places de stade. Aujourd’hui, cette mise en sommeil permettra de conserver notre trésorerie, plus utile aux supporters qu’au tribunal.

Jamais 1€ n’a été versé par le club à notre association. Dans le même temps, les plus grosses associations de France sont en partie subventionnées par leurs dirigeants, bénéficient d’importants avantages financiers sur les abonnements, ventes de places, déplacements… 

Cette même direction qui, sans jamais parler de nous, savait pourtant nous trouver : pour organiser le déplacement en barrage, pour assurer la bonne tenue du match délocalisé à Narbonne, pour nous demander de soutenir dans les moments difficiles, pour afficher en grand sur les plaquettes commerciales nos animations…avec quoi en retour ? Une possible plainte. 

Au motif de quoi ? Des « attaques personnelles dont sont victimes les dirigeants et les salariés du club de l’AS Béziers Hérault » sur les réseaux sociaux, notamment dans les commentaires de nos publications. Bien que nous ayons décidé de rester en retrait, certains ont cru bon de nous viser, de viser des dirigeants. Dans cette période troublée pour chacun de nous, la modération a été moins attentive. Nous ne cautionnons d’ailleurs en aucun cas toute attaque et atteinte personnelle. Mais faute de modération, le club nous menace d’une action en justice, en remerciements de 11 années de bons et loyaux services. 

Nous en sommes donc là. Après 11 ans de soutien. Nous ne pouvons pas le cautionner. Nous cessons donc toute activité avec effet immédiat. Si certains le cautionnent, qu’ils reprennent le flambeau… Nous, on baisse le rideau. Mais on restera au soutien, de plus loin. Car comme depuis 11 ans : « Sem al sosten ! ». Entraîneurs et joueurs passent, les propriétaires aussi, les supporters restent…

Merci à tous nos adhérents qui eux, ont cru en nous depuis toutes ces années. Merci aux joueurs, entraîneurs qui ont toujours été là pour nous remercier et nous encourager. Merci à nos partenaires qui ont été là pour nous soutenir dans nos projets. Merci à nos bénévoles pour leur passion dévorante. Et merci à nos couleurs d’exister, sans qui nous n’aurions jamais eu la foi d’entreprendre cette folie, un été de 2008, pour créer l’une des plus importantes communauté de supporters de rugby en France. Sèm al sosten, Sèm de Besiers !

Le Bureau de Rugbiterre

A PARTIR DE 10 EUROS : J’ADHERE

Animations & Déplacements

Cadeau adhérent

SMS Score Info

Avantage partenaires

RUGBITERRE : SUPPORTERS, ET BIEN PLUS ENCORE.

J'adhère

Nous suivre…

sur Twitter


Trophée Cantoni

Votez pour le meilleur joueur du dernier match

Partenaires

Bijouterie Vidal
Les avocats du Thélème
Solagi
Occiquad
Vezin Peinture
ASBH

Contact

[caldera_form id= »CF56ee70d8f0768″]