Pierre-Olivier Valaize :”Le projet ASBH 2021 présenté en Octobre”

09/08/2017
Rémy Rugiero

Rentrée officielle pour les dirigeants biterrois, dans le cadre de la traditionnelle conférence de presse du début de saison. La présence de nombreuses personnalités telles que Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l’Hérault, et Frédéric Lacas président de l’Agglo confère à cette convocation un côté solennel pour cette présentation de l’ASBH, un grand oral pour donner quelques pistes sur les intentions du club.

Les bases du projet ASBH 2021 présenté courant Octobre

Pierre-Olivier Valaize, président de l’ASBH est rentré assez rapidement dans le vif du sujet. Excusant l’absence de Cédric Bistué pour causes professionnelles en Martinique (de retour en fin de semaine), le dirigeant biterrois après les remerciements d’usage évoque le projet ASBH 2021. Ce dernier sera officiellement présenté au mois d’Octobre. “Nous avons souhaité faire un point pour expliquer notre démarche, notre ambition avec une nouvelle organisation opérationnelle depuis le 1er Août au sein du club. Le préalable à l’élaboration de ce plan était la signature de la convention Association-SASP. Si ailleurs les difficultés entre la Ligue et la Fédération se sont répercutées sur certains clubs, nous avons la chance à Béziers d’entretenir d’excellentes relations avec l’Association gérée par Éric Freitas. C’est le fruit d’un travail de plusieurs mois qui portera sur une durée exceptionnelle de 10 ans (pour rappel l’Association permet à la SASP de disputer le championnat professionnel).” Une signature commune qui engage la partie amateur, celle du centre de formation et professionnelle.

Les prémices du futur projet ont tout de même été présentés, notamment le futur comité directeur chargé “d’aller plus vite dans notre avancée” selon les termes du président Valaize. Avec Cédric Bistué, les gérants des Rouge et Bleu ont choisi des hommes pour les aider à mener à bien leur mission. Le terme de présidents délégués opérationnels fut utilisé. Claude Patin (ancien gérant Aéro-Négoce) pour le sponsoring de l’échelon local à national; Michaël Guedj (gérant Shilton) pour la partie communication et l’image du club; Didier Miquel, Hervé Billaud complétant le tableau. La question du Top14 jaillit forcément des interrogations, à lesquelles le président Valaize répondra :“Bien sûr que si nous élaborons un projet c’est avec de l’ambition, cette optique sera intégrée à la condition de mettre beaucoup de choses en place pour y arriver.” Le budget étant en légère hausse cette saison :“6,5 Millions d’Euros, en augmentation de 100.000 euros par rapport à la saison dernière.” Pour les sponsors, déjà des pistes ? “Pour cette année non pour l’instant, le but étant de promouvoir l’image ASB au national pour séduire avec notamment des infrastructures de qualité (affichage LED, écran géant,..) pour franchir un palier.”

Le staff sportif impliqué dans la démarche

David Aucagne et David Gerard les coachs étaient présents et par la même occasion ont réaffirmé leur implication dans le projet :“Nous avons envie de faire évoluer le club et de le voir grandir.” expliquera David Aucagne. “Nous avons été très bien accueillis et nous essayons de notre côté de faire évoluer les choses pour que le sportif, avec le recrutement pour compenser les départs et le renforcement du staff, puisse progresser chaque année. Il faut compter également sur le centre de formation pour piocher nos futurs talents et répondre aux contraintes des JIFF qui sont de plus en plus importantes. Nous avons crée des passerelles avec Lyon et Toulon qui n’ont pas forcément la possibilité de faire jouer ces jeunes à fort potentiel.” Le président Valaize rajoutant “que le plus fort recrutement avaient été de reconduire 16 contrats pros alors que certains joueurs s’étaient engagés ailleurs (on pense au cas Jordan Puletua à Montauban), ainsi que les jokers médicaux Jamie Hagan et Jonathan Best qui sont restés.”

“L’objectif pour le staff fut d’élargir le groupe en qualité et en quantité” expliquera David Gerard. “Avec comme objectif d’impliquer beaucoup de jeunesse issue du pays, et d’attirer des espoirs avec une plus-value. On s’est tournés vers beaucoup de français avec Mathias Marie, Benjamin Desroche et Julien Goux pour le chantier de la seconde ligne qui nous était imposé. Pour la 3 ème ligne, c’est la même chose avec Grégory Annetta et Jean-Baptiste Grenod accompagnés de Tyrone Viiga qui nous permettent d’avoir des profils différents.” David Aucagne pour les lignes arrières : “Le plus important c’était de resigner des garçons comme Josh Valentine, Lachie Munro et Thibauld Suchier à la charnière pour la continuité. Jérôme Porical avec son vécu étant la dernière recrue pour compléter notre rotation avec Api Nawaqatabu le jeune centre fidjien venu de l’USAP (éligible JIFF) pour posséder un autre registre comme Jordan Puletua.” Le ressenti du staff biterrois étant que le groupe est assez solide en terme de compétences pour jouer le haut du tableau si les éléments sont favorables.

 Le retour (attendu) du Bleu Roi sur le maillot, un 3 ème en prévision peut-être.. rose ?

C’était aussi l’occasion de la présentation du nouveau maillot, déjà disponible à la vente dans les boutiques, qui remettra au goût du jour le retour du Bleu Roi tant attendu par les supporters de la Méditerranée. Michaël Guedj pour Shilton l’équipementier de l’ASBH depuis deux saisons, il était important de renouer avec certaines attentes : “Macron l’ancien fournisseur était sur un bleu marine très foncé. Quand nous avons repris le contrat, nous avons entendu les critiques et le plébiscite pour le retour du Rouge et Bleu. Un maillot qui reprend des formes vintage des années 70. Nous réservons la possibilité en cours de saison, sur des matchs de gala, de fabriquer un maillot complètement décalé qui risquera de faire parler, un peu comme l’exemple du Stade Français avec les fameux maillots roses. Shilton s’engage pour une longue durée si possible, car j’ai l’amour de ce club et Béziers me permet de collaborer et développer notre marque.”

Les appels d’offres ont aussi été effectués pour les voitures allouées au club (BMW ayant raflé la mise), pour la brasserie et notamment les accueils (par l’intermédiaire de Nicolas Garrigues) et donc l’équipementier dont Shilton a conservé ses prérogatives. Un mot fut évoqué concernant la section féminines à l’aube de la Coupe du Monde qui démarre aujourd’hui, une émergence nationale dans le pays sur laquelle Béziers compte d’appuyer et valoriser ? “Le rugby féminin prend de l’ampleur, le club s’est positionné pour l’accueil des matchs amicaux, du tournoi des jeunes de -20 voire internationaux.” reprend le président. Éric Freitas, président de l’association, après avoir énuméré le long processus de la signature de convention conclura :“La section féminine est importante, la première est montée en fédérale 1, les cadettes vont grandir car elles jouent maintenant à 15. Elles ont les mêmes droits que les garçons, des partenariats ont été crées dans ce sens. On l’a démontré en organisant France/USA l’année dernière, quand on voit les prestations et l’engagement des filles, on ne peut que pousser à les aider.”

 

Dernière minute → Pour information, suite à sa blessure contractée face à Narbonne en amical, Marco Pinto-Ferrer s’est fait opérer du biceps ce Lundi, son indisponibilité étant évaluée entre 4 à 5 mois. Le club étudie la faisabilité d’un joker médical dans l’optique d’une arrivée dès le premier bloc.

 

Rémy RUGIERO

Commentaires Facebook