La dernière fois qu’une équipe a gagné avec le bonus offensif à Béziers…

29/10/2017

Vendredi soir, Béziers s’est lourdement incliné à domicile contre Narbonne (19-34). Les Audois ont empoché au passage le bonus offensif. Voir une équipe visiteuse repartir avec les 5 points de La Méditerranée n’est pas chose courante…

De tous les scénarios possibles et inimaginables, ce fût le pire qui s’est écrit. Une défaite certes, à domicile qui plus est, d’autant plus dans un derby, mais surtout en laissant le bonus offensif au RCNM. Inimaginable au vu du contexte totalement opposé entre les deux équipes. Pour trouver pareille débâcle au stade de la Méditerranée – toute rencontre confondues -, il a fallu remonter quelques années en arrière. Précisément, c’est le livre de la saison 2011-2012 qui a été rouvert, au chapitre de la 5e journée. 

Béziers, tout juste promu, reçoit en ce dimanche 2 octobre Oyonnax. L’ASBH est 16e au classement (1 victoire, 3 défaites) tandis que l’USO pointe à la 3e place avec le bilan inverse des Biterrois. C’est devant 3900 personnes que les joueurs de Christophe Urios glanent le bonus offensif, à la faveur de 4 essais inscrits par Marco Pinto-Ferrer (15e), Jérôme Navès (18e) et Roimata Hansell-Pune (36e, 60e). L’essai de pénalité (33e) inscrit par les hommes de Philippe Benetton se pèsera pas grand chose dans la rencontre. Pourtant, Oyonnax avait joué 30 minutes en infériorité numérique… De son côté, Winston Mafi, pour son premier match en Rouge et Bleu, avait lui aussi été envoyé sur le banc pour 10 minutes. Au final, la défaite est cinglante : 13-35. Depuis, personne n’avait obtenu une victoire bonifiée à Béziers…

La fiche technique :

5e journée – dimanche 2 octobre 2011
BÉZIERS perd contre OYONNAX 13-35
Spectateurs : 3900

Les points : Béziers – Essai de pénalité (33e), transformation de Mazières (33e), pénalités de Lagardère (44e, 57e) // Oyonnax – Essais de Pinto-Ferrer (15e), Navès (18e), Hansell-Pune (36e, 60e), transformations de Olivier (18e, 36e, 60e), pénalités de Olivier (7e, 22e, 65e).

Cartons jaunes : Béziers – Mafi (28e) // Oyonnax – Bousquet (34e), Foto (45e), Authier (76e).

Les compositions :

1. Fernandes (Pedesseau, 49e)
2. Levi (Acquier, 49e)
3. Meric (Narvaez, 49e)
4. Martin
5. Smidt (Carpentier, 40e)
6. Zouhair (Delangle, 69e)
7. Velthuizen
8. Méïté
9. Siro (Causse, 68e)
10. Lagardère (Malié, 68e)
11. Gmir
12. Bousquet
13. Mafi (Vidal, 40e)
14. Max
15. Mazières

1. Rapant (Resseguier, 45e)
2. Pinto-Ferrer (Tebani, 45e)
3. Clerc (Merabet, 45e)
4. Naufahu (Bageag, 71e)
5. Fevre
6. Laurent
7. Fono (Newlands, 61e)
8. Monzeglio
9. Pic (Authier, 48e)
10. Olivier (Allegre, 75e)
11. Naves
12. N’Goma (Aiccardi, 71e)
13. Hansell-Pune
14. Cassin
15. Bousquet

Commentaires Facebook