David Aucagne : “On a essayé de faire des choses”

04/11/2017

Vendredi, Béziers s’est lourdement incliné sur la pelouse de Mont-de-Marsan (43-12). À 14 contre 15 pendant près d’une heure après l’expulsion de Lua Lokotui pour un plaquage dangereux (25e), les Biterrois n’ont rien pu faire face à l’armada landaise. Après cette 3e défaite de rang, David Aucagne livre son sentiment sur la rencontre.

Que retenir de cette rencontre ? 
Je pense qu’on a essayé jusqu’au bout de faire des choses. Après, à 14 voire 13, c’est compliqué. Il va falloir qu’on travaille sur la discipline encore. La faute y est. En tout cas, on a essayé de faire des choses, on a résisté. C’est sur qu’à 13, le score est lourd. Mais pour moi, on a existé.

Il y avait pas mal d’absents ce soir…
Chez nous, il n’y a pas d’équipe 1 ou 2. Il y avait l’équipe qu’il y avait et qui s’est accrochée, avec des jeunes, avec des plus anciens. On essaie d’avancer, de permettre à tout le monde d’évoluer. Il va falloir bien se préparer pour Angoulême, faire une bonne semaine de travail consistante.

En 2e mi-temps, à 24-12, Béziers est encore dans le coup. C’est physiquement que dernière ça craque ? 
Oui parce qu’on est à 14 et puis les Montois jouent bien. Sur leurs lancements, on a été un peu défaillants. Après, on s’est accroché. C’est ce que je vais retenir pour la suite. 

Le match de Narbonne était encore dans les têtes ? 
Bien sûr qu’il est encore dans les têtes. C’est une déception qu’on a pris de plein fouet. A nous de rester humble et de travailler.

Comment expliquer les lancers en touche perdus à 5m de l’en-but montois ?
Des difficultés en touche en ce moment. Peut-être qu’on se complique un peu les choses. Il va falloir faire simple et direct pour que tout le monde comprenne ce que l’on veut faire.

Propos recueillis par Maxime GIL

Commentaires Facebook