L’ASBH n’avait plus encaissé 40 pts à domicile depuis plus de 10 ans

10/01/2020

L’ASBH a sombré. Vendredi 10 janvier 2020, Béziers a été lourdement défait par Nevers à domicile (17-44). Un revers qui pique, d’autant plus qu’il y avait longtemps que le stade Raoul-Barrière n’avait pas connu pareille déconvenue. Pour trouver trace d’une déculottée aussi cinglante à domicile, il a fallu ouvrir des archives qu’on aurait bien laissé prendre la poussière au fond du placard…

Samedi 14 mars 2009, 23e journée de ProD2. La saison ressemble déjà à un long chemin de croix pour l’équipe entraînée par Jean-François Beltran depuis décembre, en succession de Richard Castel et Philippe Escalle. Deux semaines auparavant, le Racing Métro 92 est venu en coller 51 à des Rouge et Bleu complètement dépassés par le futur pensionnaire de Top 14 (19-51). Cette fois, c’est Lyon qui débarque. Et qui ne va pas non plus faire dans la demi-mesure.

PRÈS DE 40 PTS D’ÉCART À LA PAUSE

En une mi-temps, Béziers encaisse cinq essais et ne peut répondre qu’une seule fois, grâce à Josias Jacobus Du Toit (34e) : Rémy Grosso (9e), Alikisio Fakate (15e), Vinaya Wakanivuga (18e), Olivier Nauroy (20e) et Nicolas Bontinck (40e) terminent tour à tour dans l’en-but. 5-44 à la pause avec le pied de Romain Loursac. Indiscutable. 

Les Rhodaniens lèvent le pied au retour des vestiaires, bien qu’Antoine Nicoud (51e) et Brice Salobert (71e) aggravent la marque. Jye Mullane (61e) et Joeffrey Puli Maka, avec la transformation d’Anthony Tesquet, (80e) sauveront l’honneur. Le score est sans appel : 17-56. Plus qu’une classe, un monde d’écart. En dix ans, Béziers n’avait jamais été à nouveau autant surclassé. L’histoire s’écrit parfois dans le bon, d’autres dans le mauvais sens.

Le XV de départ de Béziers : Menini – Du Toit – McKenzie Petrichei – Petre Dieude – Chaplain – Ramoneda Balue – Pochelu Gargallo – Mullane Jane – Bousquet – Julien

Les remplaçants de Béziers : Miguel, Elgoyhen, Sverzut, Maka, Tesquet, Sirbu, Benassis, Pedesseau

Commentaires Facebook